Acceuil

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES ET CONTRE-INDICATIONS DES PLANTES MEDICINALES



Ce chapitre très important est en constante révaluation avec mises à jour et études sur appels d’intêret public.bd Cette attitude indispensable met hors sujet l'’opposition entre médecine dure et médecine douce.
L'’appréciation des plantes médicinales ne se conçoit Que dans une logique thérapeutique et d'’automédication Journalière oû seul l'’obligation de résultats compte Fondée sur les données actuelles de la science.
La plante médicinale devient de fait un élément thérapeutique clé à part entière oû les seuls critères Demeurent efficacité et securité sanitaire.
Ces éléments D’évaluation sont particulièrement difficiles à mettre En Oeœuvre car la plante médicinale est par définition un Composant de molécules hautement diversifiées.
Si les études scientifiques de randomisation sont choisies Sur la base d' ’un marqueur principal qui globalement Définit pharmacologiquement
la plante(harpagoside,hypericine,syringine) elles ne sont pas Suffisantes si on se réfère au totum de la plante,les composants globaux qui temporisent ou au contraire Interviennent inopunément sur l’équilibre biologique ou L’action médicamenteuse.
Cette mise au point traitée dans le top 50 des plantes cachées intervenant en anesthésiologie résume en peu de mot l' ’incidence d’' attitudes d'’automédication qui ne sont pas Superposables et parfois discordante qui dans tous les cas Pose le problème des effets secondaires dus soit à l’usage Inconsidéré soit non encadré.

  1. les adeptes du totum priviligeront ramassage et cueillette de proximité, posant alors les risques inérant aux défaux d' ’identification mais au possible toxicité liée aux pesticides,contaminant microbien ou mycosique, métaux lourds ou problèmes de stockage et des circuits de vente.
  2. les adeptes de la présentation pharmaceutique permettant des études scientifiques (plante-médicament). Il est clair qu'’il n’existe pas de conflit d' ’intêret mais une analyse commune oû priment sécurité, conformité et effets therapeutiques,en insistant tout particulièrement que seul Le bénéfice préférable compte,que seul un encadrement raisonné peut apporté.
  3. L’effet placébo est trop souvent mis en avant oû vertu et effet thérapeutique sont confondus,et autorise des dérives malheureuses dans l’automédication,ce n’est pas grave c’est un placebo ,ou encore ouvre la porte a l’exces en multipliant les doses pondérales.l’effet placébo a été clairement étudié par le Pr lemoigne et arrive à démontrer que près de 30% des médicaments présentés dans des ouvrages pour usages médicamenteux sont des placebo imparfaits.Il faut bien avouer qu’il est difficile de décrypter des études ou parutions extrêment sérieuses tels :Anton,martindale,le Merck,Escop,Brinker,Weiss.

  4. S’il existe des règles à énoncer,il faut insister sur des impératifs de précaution :

Le cadre de l ’encadrement de l auto-médication par les plantes médinicinales imposent donc deux situations :
Incidents liées ou la proximité ou l’usage des plantes en l’état :

  1. Plantes allergisantes
  2. Plantes TOXIQUES
Plantes mise contrôle :

Interactions et effets secondaires des plantes médicinales

bd

Ce cadre permettra de disposer d’éléments simples et clairs qui permetta de mettre en œuvre l’auto-médication Par les plantes médicinales reconnues pour leur efficacté En regard des connaissances médicales réactualisées et Avérées ,attitude non pas alternative ou opposable sur des principes vertueux mais bien sur des critères alliant sécurité et obligation de moyens.
Si on peut considérer que les risques thérapeutiques sont superposables entre partisan du tout nature et produits industriels on peut toutefois emettre quelques réserves Sur une position certe louable mais qui impose aux ramasseurs et cueilleurs dans tous les cas des éléments certains d’identification de la plante medicinale.
De plus les risques thérapeutiques et iatrogéniques ont Ete Considérablement encadrés par des audits gouvernementaux et particulièrement par loi européenne REACH Du 13 /12 /2006 qui réglemente 3000 substances,règlement Qui intervient sur des molécules préoccupantes sur les Plans de:



REGLES D’UTILISATION DES PLANTES MEDICINALES EN ETAT

bd

Notification impérative des effets pervers et reconnus

ELIMINER les plantes à composants toxiques reconnus :
  1. APIOL,ASARONE,ALCALOÏDES PYRROPIDOZIDINIQUES ,OESTRAGOL,SAFROL,LECTINE,GLYCOSYDES CYANOGENETIQUES ,LACTONE SESQUITERPENE,THUYONE
  2. Connaître les interactions médicamenteuses entre plantes et médicaments
  3. prendre en association des plantes trop nombreuses ou de différentes indications
  4. L’automédication conduit à un encadrement pour la reconnaissance de la plante utilisée
  5. Vérifier les conditions de préparation et de stokage des plantes
  6. rechercher et eliminer les agents contaminants :bactérie,champignons,moisissures,métaux lourds,pesticides,agents de dégradation,radioactivité,substances animales ou synthétiques
  7. Tenir compte des incompatibiltés physiques et physicochimiques des plantes
  8. Défaut ou mauvais étiquetage

Si ces tests préliminaires sont acquis et respectés, pour Affiner l ’automédication(critères d’inclusion) il faudra que:

  1. le produit soit incontestable et stable en qualité
  2. la pathologie traitée doit être la moins complexe possible
  3. la plante médicinale doit être compatible avec la maladie concernée
  4. l ’action de la plante médicinale doit se manifester en faisant régresser nettement les symptômes de la maladie concernée
  5. L’ action de la plante,son mode d’action,sa pharmacocynétique doit pouvoir être suivie en fonction de l ’évolution de la maladie
  6. L ’action de la plante doit être commune pour toute personne présentant une affection superposable
  7. Il doit être clairement établi que les essais thérapeutiques animaux ne sont en aucun cas superposables ou applicables à l’homme
Il importe d’établir la différence entre:

  1. l’effet pharmacologique thérapeutique de la plante
  2. L’effet alimentaire inérant aux substances compoSants la plante
  3. ce qui suppose une différentiation claire entre :
  4. Plantes de compléments alimentaires
  5. Plantes à action préventive,type immunosti-Mulante ou anti-arthrosique qui par définition sont des médicaments par présentation

Les règles absolues à respecter :

Pas de plante chez la femme enceinte ou allaitante Pas de plante chez l’enfant ,en particulier,le nourrisson qui au niveau CEREBRAL,HEPATIQUE et RENAL ont des systèmes enzymatiques immatures. Ce préambule étant clairement proposé, il est loisible de Décrire les imcompabilités pharmaceutiques,entre plantes,mode de présentation et interactions médicamenteuses.

INCIDENTS ,CONTRE-INDICATIONS ET INTERACTIONS DES PLANTES  MEDICINALES

Ce chapitre est essentiel car il répond au principe elementaire de Precaution de l’usage des plantes medicinales.
Le problème est posé dès 1994 aux USA oû au moins 50% de la population  utilise des compléments alimentaires oû figurent dans leur composition des plantes.Au Canada,sur 2000 personnes
De plus de 15 ans la consommation en plantes est passe de 1998 à
2001(Berger)de 28% à 38%.Le marché de la consommation en plantes en Europe
a doublé de 1994 à 1995,soient en terme de vente:

2 ,8 Billions de dollards à 5,6 Billions de dollards.

bdCet engouement permet de prévoir mécaniquement l’apparition de reactions secondaires communes à toute thérapeutique touchant le plus grand nombre et justifie des évaluations constantes passant par tous les acteurs et organismes s’occupant des plantes médicinales.Des audits sont donc pratiqués sous le patronnage d’organisme type:
ESCOP :EUROPEEN SCIENTIFIC COOPERATIVE ON PHYTOTHERAPY, COMMISSION ET PHARMACOPEE EUROPEENNE, EMA : EUROPEEN AGENCY OF EVALUATION OF MEDICINAL PRODUCTS, WHO monographies, PHARMACOPEE FRANCAISE, ASSFAPS ET AGENCE DU MEDICAMENT.
Ainsi dans la perîode de 1985 à 1995 l’Agence du médicament a repertorié 341 cas d’effets Indésirables dont le KAVA(accidents Hépatiques) supprimé de la Pharmacopée alors que le Kava était considéré comme un agent anti-stress et anti-septique urinaire incontournable,il y a De fortes chances que le GERMANDREE ou le GUI connaissent les mêmes restrictions.
Le DATURA ET L’IBOGA ont été définitivement écartés.
L’exemple le plus significatif est l’accident survenu en Belgique à 1500 à 2000 personnes ayant pris des traitements dit amaigrissant ôu figurait une plante toxique de l’espèce ARISTOLOCHE qui a été confondue avec la plante STEPHANIA LETENDRA.
La confusion A été entrenue par l’utlisation de terminologie qui sous le même nom »FANG JI » désignait des plantes différentes Aristoloche,Stephania ,Coculus ou
sous le terme "MU TONG"signant: Aristloche,Clematitis,Akebia.
Cent personnes furent atteintes de pathologie rénales sévères dont 70% subirent hémodialyse ou greffes rénales.

Les plantes à ANTHRAQUINONE posent le problème récurrent de leur cancérogénèse citées par la monographie de 2002 du WHO(IARC monography).Sont citées :
RUBIA TINCTORIUM
MORINDA OFFICINALIS
Mais aussi d’autres plantes contenant des dériveés anthraquinoniques type:
NERPRUN, RHEUM ,RUMEX,POLYGONUM,RHAMNUS ,GALLIUM
Les études ont surtout été faites sur des plantes laxatives contenant des ANTHRAQUINONES :
SENNE,CASCARA,FRANGULA ,RHUBARBE,ALOES
ONZE Métanalyses  ont été faites sur ces 5 plantes prisent abusivement et chez des patients présentant un cancer gastrointestinal
KUNE(1995)sur 685 cancerss coliques 13,9% prenaient des laxatifs
 SONNEBERG ,MÜLLER(1993) sur 614 cancers gastrointestinaux 36,2% prenaient des laxatifs
SIEGERS(1993) sur 3049 patients,1095 ont subi une colonoscopie ,8,6% présentaient des adénomes,18,6% présentaient un cancer
LE CANCER UROTHELIAL.
BRONDER(1999)  a selectionné sur 766 cas de cancer de ce type entre 1990 et 1994,63 cas rélévant de prise de produit à anthraquinone,les autres types de cofacteurs visibles type tabagisme avaient été éliminés.
IL est expérimentalement montré le lien entre cancer caecal et colique et hydroxyanthraquinone.De même expérimentalement,la LUCIDINE dérive anthraquinonique présent dans RUBIA TINCTORIUM est lié avec le cancer rénal
LE CANCER HEPATIQUE EXPERIMENTAL.
Il a été mise en évidence avec la RIDDELLINE ET DERIVES PYRROLIZIQUES des SENECION  la possible cancérogénèse de ces produits .Elle est plausible biologiquement mais les etudes sont encore insuffisantes pour conclure sur l’incidence cancérogéne du Seneçon.
La cancérogénése est bien sûr l’exemple le plus abouti dans l’encadrement et  l’évaluation des plantes médicinales .Nous avons évoqué dans un chapitre introductif le problème des plantes cachées causes d’incidents voire d’accidents lors d’anesthésies.Le recours légitime à l’automédication justifie une mise à jour constante de l’utilisation des plantes médicinales et
d’.une évaluation en constante révaluation,réavualtion d’autant plus néccessaire qu’elle doit
s’appuyer sur  l’expérience ,le recours aux professionnels,le dépoussièrage de matières médicales car il faut s’appuyer sur les données des connaissances actuelles,cet éveil constant
permettra d’éviter des incidents parfois imprévisibles mais inérant à toute thérapeutique et ceci est d’autant plus vrai avec une plante médicinale qui par définition est une association.
de molecules complexes.Ce principe de précaution sera d’autant plus nécessaire que l’on
s’adresse à des enfants,des femmes enceintes et des sénoirs polymédiqués oû toutes associations devront être murement pesées,ce que le professionnel de santé fera.La liste
des incidents et interactions médicamenteuses des plantes médicinales est un chapitre qui ne
qu’a s’ouvrir et qui se dévellopera inexorablement.

ACONIT: ACONIT NAPPEL

bd Bien qu’inclus dans le tableau B de la Pharmacopée,elle apparaît inoportunèment dans des ouvrages réédités et ne devrait appartenir qu’à l’histoire de la médecine et de la physiologie antique,les effets indésirables étants supérieurs aux effets attendus.Même son usage traditionnel pour les phénomènes douloureux arthriques ou analgésiques a sa place dans les armoires de l’histoire,car il faut rappeler les contre-indications majeures :

  1. Grossesse
  2. maladies CARDIAQUES car l’Aconit provoque des troubles du rythme
  3. les associations avec des anti-arythmiques cardiaques sont dangereuses tels :Quinidine,Procainamide,Dysopyramide
  4. sa toxicité est redoutable chez l’enfant et il est fortement déconseillé de laisser cette plante dans un jardin,elle mérite bien son surnom »Tue-loup »
    La lecture  et un survol trop rapide des pharmacopées asiatiques et en particulier chinoise laissent la porte ouverte aux incidents,bien que les préparations font apparaître des pré-décoctés réduits à 1/2000 à 1/4000 et associées avec un mélange de Réglisse,Cannelle ou Gingembre sencée amoindrir  la toxicité de l’aconit.
    L’utilisation sou forme  alcoolique est strictement interdite.

ANGELIQUE :ANGELICA ARCHANGELICA


Contre-indiqué dans la grossesse et ulcère gastrique et la hernie hiatale car l’angélique augmente la sécrétion gastrique
Photosensibilisant

ANIS

Provoque des allergies cutanée,respiratoire et digestif
Contre-indiqué dans la hernie hiatale et grossesse car mutagène
Surtout la présence de Trans-Anetol  et Oestragol en font un produit mutagène et cancérogène

ARNICA : ARNICA MONTANA

Sa teinture est  allergisante surtout en présence de plaies
Sa toxicité hépatique et rénale par voie orale
Irritant colique
Les FLEURS peuvent entrainé des désordres nerveux,tachycardie ou bradycardie voire collapsus
Le caractère allergisant est croisé avec le SOUCI,l’ALCHEMILLE et ARTICHAUD
La contre-indication de prinicipe est la grossesse car l’extrait alcoolique de fleurs in vitro est
Cytotoxique et mutagène

ARTEMISA :ARTEMISIA ANNUA

Cette plante chinoise appelé QUING HAO ne fait pas partie de la pharmacopée mais ce composée est une plante incontournable dans la lutte anti-paludique dans la tradition mais aussi étendue comme complément indispensable utilisée en Afrique,dans le Sahel mais aussi
en Asie du Sud-Est.Elle  est reconnue comme anti-paludique,anti-microbienne et anti-fungique.
Traditionnellement cette plante est contre-indiquée dans les diarrhées et les »déficience du yin ».
De cette plante en surconsommation entrainant des resistances,il a été isolé les composants
Actifs artemisine,artesunate,artemether qui sont associés pharmacologiquement avec des composés anti-paludiques simples(amodiaqiuine,mefloqine,luméfantrine) qui peuvent provoquer des douleurs abdominales,effets neuro-psychiques,troubles visuels.Ces troubles
doivent être connus car ces composés sont proposés à très bas prix donc abordables mais surtout permettent de lutter contre un fléeau sérieux souvent associé avec le SIDA et la
TUBERCULOSE
Le dérivé ARTEMISINE est connu pour ses reactions secondaires :
Nausées et diarrhées,douleurs abdominales
Vertiges,Céphalées,Acouphènes voire troubles cérébelleux(ataxie,troubles de l’élocution)
Neutropénie,Augmentation des transamisases type SGOT
ALLONGEMENT de l’intervalle QT à l’electrocardiogramme,rendant indispensable une
Précaution indispensable si est associé un médicament cardiaque ayant le même effet cardiaque et rendant indispensable la surveillance de la KALIEMIE(surtout net avec l’Arthéméter)
L ‘expérimentation animale montre une action embryotoxique de l’Artémisine
Il a été noté des bas poids de naissance chez les femmes enceintes ayant pris la plante
ou ses dérivés.Ainsi une précaution d’usage serait nécessaire pour la femme enceinte et
allaitante,une contre-indication de principe mais dans les régions à grande resistance
thérapeutique l’association des dérivés de l’Artemisia avec les autres médicaments font
apparaître une efficacité plus constante que les traitements habituels sans surcroit de d’effets
indésirables,en particulier chez la femme enceinte et le jeune enfant.L’OMS en 2003 maintient la contre-indication de principe chez la femme enceinte et allaitante mais il faut
privilégier la gravité du palusdisme en cause et qui justifie son utilisation.

ARTICHAUD :CYNARA SCOLYMUS

Allergique et Hypersensibilité,et allergie croisée avec les COMPOSES ET ASTERACEES(Camomille,Souci,Grande Camomille)
Contre-Indiqué dans la lithiase biliaire,troubles biliaires avec cholestase
Il a effet addidtif avec les hypocholestérolémiants,a une action supérieure au clofibrate dans
les hypertriglycéridémies résistantes.
Il améliore l’action de la QUININE dans les symptômes de la malaria

ASA FOETIDA

Les contre-indications sont :grossesse,ulcère et gastrites en poussée,les enfants colopathes
ARADIRACHTA(plante de l’Inde)le neem qui entraine un syndrome de REY chez l’enfant

ASPERGE :ASPARAGUS

Possible intolérance urinaire
Contre-indique en cas de maladie rénale et cardiaque oû existe de façon nette des troubles hydro-électrolytiques

ALCHEMILLE :ALCHEMILLA MILLEFOLLIUM

Allergisant,allergie croisée avec l’Arnica,Souci,Camomille,Grande Camomille
La  présence de THUYONE la rend Abortive et Emménagogue donc contre-indiqué chez la
Femme enceinte

ABSINTHE

La THUYONE en fait une plante neurotoxique,entrainant insomnie,vomissements,vertiges,diarrhées, Convulsions et rétention urinaire
Les contre-indications sont toujours la grossesse et l’allaitement et l’ulcère gasrtique.
L’absinthe s’oppose à la nidification de l’œuf durant le début de la grossesse

ABRUS

Provoque collapsus,hémorragie,gastro-entérite

ACONIT

bd Très TOXIQUE  décès en 6 heures.
Ne devrait pas être utilisé comme on le voit souvent dans les matières médicales asiatiques car à faible dose apparaissent des signes polymorphes:glossite,gastirite,allergie cutanée,vertiges,incoordination,difficulté respiratoire,pouls irrégulier.


AREQUIER :ARECA CATECHU

Il a un effet cholinergique augmentant l’action de la Procyclidine
Il entraine larmoiement,hypersalivation,diarrhée,problème urinaire,cancérogénèse buccale
Contre-indication :ASTHME,GROSSESSE(car tératogène)
Il a un effet parkinsonsien toxique révélé chez l’enfant.

ARISTOLOCHE

NEPHROTOXIQUE ET CANCEROGENE  en particulier urologique


ALOES :ALOE VERA

En GEL :augmente l’effet hypoglycémiant de la Glibenclamide et l’effet de l’Hydrocortisone
LA feuille :son Antrhaquinone est cancérogène gastrocolique
Elle est contre-indiquée chez l’enfant et en cas de maladie rénale et colique
Elle est ABORTIVE et GENOTOXIQUE donc contre-indiqué chez la femme enceinte ;Emenagogue
Il induit les pertes de Potassium donc abaisse l’action des médicaments cardiaques anti-arhytmiques ou Glucosides cardiaques.
L’Aloes est formellemnt contre-indiqué d’être associé avec la  DIGITALLINE mais aussi
Les plantes de mêmes actions type ADONIS,MUGUET,SCILLE,STROPHANTUS voire
L’HELLEBORE sympathicolytique.
L’ALOES aggrave les fuites potassiques des DIURETIQUES THIAZIDIQUES mais aussi
Les CORTICOÏDES,REGLISSE.
L’Aloes s’oppose à l’absorption digestives des médicaments

ACTEE :CIMICIFUGA RACEMOSA

Dès juillet 2006,l’Agence du medicament a relevé 42 cas d’hépatites induites par l’Actée
Sa contre-indication majeure demeure le  premier trimestre de grossesse,l’allaitement et son
Caractère allergisant (Salycilé)
L’Actée contient des oestrogénes se fixant sur les récepteurs oestrogéniques utérins et une action sélective en réduisant la sécrétion de l’hormone hypophysaire LH.
La présence des oestrogènes dans l’Actée interdit son utilisation dans les tumeurs du sein,
Cancer du sein même traitée.IL existe indiscutablement une synergie d’action des oestrogènes
Végétaux ou phyto-oestrogènes avec les traitements de préménopause et ménopause ou l’adolescence en croissance

ALGUE ROUGE

Dans NATURE MEDECINE du 1er juillet 2007  l’equipe de ROBERTS  a isolé un polysaccharide le CARRAGHENE puissant inhibiteur in vitro de l’infectivité du
PAPILLOVIRUS( de type 16 HPV16) .Ce composant est utilisé comme lubrifiant sexuel du
f ait de  de ses propriétés gélifiantes.Teste  chez la souris,il prévient de l’infection par le pseudo-HPVV16 d’une muqueuse génitale sensibilisée.Le gel  est actuellement évalué dans une étude de phase 3 en Afrique du Sud.On pourrait adjoindre ce gel carraghénane à un spermicide.

AMANDE de l’ABRICOTIER OU DU PECHER :PRUNUS PERSICA

Il doit être encadrée car contient des ALCALOIDES PYRROLIDINIQUES HEPATOXIQUES et MUTAGENES .
Par ailleurs ,PRUNUS contient SAFROL,ANETHOL,ANTHRAQUINONE justifiant
Encore un principe de précaution
La présence de composés CYANOGENIQUES commun à tout extrait d’amande justifie
Sa contre-indication dans la GROSSESSE car EMENAGOGUE  et ABORTIF

ANANAS :ANANAS COMOSUS

Son composant la Broméline est allergisante
Il accroit l’absorption et l’action d’antibiotiques type penicilline,chloramphénicol,erythromycine,tetracycline partculièrement net dans les affections pulmonaires,bronchiques,rénales.
Il accroit l’action de chimiothérapie cancéreuse type Fluorouracil,Vincristine
Il accroit l’action des anti-Coagulants

AUNEE :INULA HELENIUM

Hypersensibilte et allergisante

ACORE :ACORUS CALAMUS

Son ASARONE est foetotoxique donc contre-indication absolue dans la grossesse,de plus
Stimulant utérin
IL accroit l’action du Pentobarbital et de l’Alcool

ANETH :ANETHUM GRAVEOLENS

Augmente le reflux gastrique
Est emenagogue donc  interdit dans la grossesse

AIL :ALLIUM SATIVUM

Contre-indications :
GASTRITE,ULCERE GASTRIQUE,REFLUX GASTRIQUE
GROSSESSE
Hypothyroîdie :réduit l’absorption de l’iode
AUGMENTE l’action des Anti-Coagulanst type WARFARINE,l’INDOMETACINE
DYPYRIDAMOROLE
FACILITE l’action de l’INSULINE ET LES HYPOCHOLESTEREMIANTS
En ASSOCIATION avc l’AUBEPINE il s’oppose à l’ISOPRENALINE

AUBEPINE :CRATEAGUS OXYCANTHA

AUGMENTE l’action de la DIGITALLINE,les Glycosidiques cardiaques dérivés
De la Digitalline et STROPHANTUS,l’ADONIS,Le MUGUET
Il  iinhibe les contractions provoquées par la phenylephrine
Les effets anti-hypertensif de l’Aubépine sont de type additifs en agissant sur la
Tension SYSTOLIQUE et la RELAXATION artérielle
Rappel :associée avec l’AIL s’oppose à l’ISOPRENALINE

AGRIPAUME :LEONORUS CARDIACA

Etant eménagogue est une contre-indication dans la grossesse

ARMOISE : ARTEMISIA VULGARIS

La présence de THUYONE est toxique neurologique,épileptogène
ABORTIVE ET EMMENAGOGUE E_est interdite durant la grossesse
ALLERGIQUE ,hypersensibilité externe et interne et allergie croisée avec
La camomille

AVOINE :AVENA SATIVA

Ele a un effet antagoniste de l’effet antalgique de la morphine
A été proposé dans le traitement  de l’addiction au tabac et opium(indication
Dépassée)
Son extrait est antagoniste vis à vis de l’action hypetensive de la nicotine,donc
Un traitement idéal pour lutter conre l’addiction du tabac

ANEMONE :ANEMONA PULSATILLA

Cette plante très irritante limite et contre-indiquée bien que reconnue comme
Anti-spasmodique ,son usage est dangereux sur le système nerveux central et
Formellement contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante(par son effet
Irritant digestif)

BASILIC :BASILICUM OCCINUM

MUTAGENE il est contre-indiqué dans la grossesse,l’allaitement et l’enfant
Un dérivé ,l’OESTRAGOL est potentiellement Hépatocarcinogène

BARDANE :ACTIUM LAPPA

ALLERGIE par hypersensibilté cutanée
Etant OCYTOXIQUE et STIMULANT UTERIN ,il est contre-indiqué
Dans la grossesse

BENJOIN de SUMATRA :STYRAX BALSAMIQUE

Allergie cutanée

BOULEAU :BETULA ALBA

Allergique par la présence de composants d’acide Salicilyque
Sa possible intervention sur les désordres hydro-electrolytiques en font une
Contre-indication de principe dans l’insuffisance cardiaque et rénale

BOLDO : PNEUMUS BOLDO

IN vivo,chez le rat est TERATOGENE et ABORTIF,intervient sur la formation de
L’œuf et son implantation,c’est une contre-indication chez la femme enceinte et allaitante
Contre-indications générales :
Lithiase bilaire,pathologies hépatiques de type cholestatique,obstacle type lithiase,cirrhose,hépatites,syndrome de GILBERT
Colopathies

BOURSE A PASTEUR :CAPSELLA PASTORIS

Contre-indication dans la grossesse car Abortif et Emmenagogue

BOURDAINE :RHAMNUS FRANGULA

Comme toutse plantes à ANTHRAQUINONE il existe un fort potentiel Cancérogène gastro-intestinal et ne devrait pas être utilisé pendant plus de un à Deux semaines comme toutes plantes laxatives ayant la même molécule Etant mutagène et foetotoxique son utilisation pendant la grossesse est interdite et L’allaitement. Contre-indiqué chez le colopathe,provoquant une fuite de POTASSIUM il interfère avec l’ADONIS,MUGUET;,SCILLE,HELLEBORE,STROPHANTUS,DIGITALLE Elle aggrave la perte de potassium causé par les THIAZIDIQUES,CORTICOÏDES, REGLISSE,Elle Réduit l’absorption digestive des médicaments

BUSSEROLE :UVA URSI`

Son HYDROQUINONE est irritant et hépatotoxique Elle inhibe les cellules Béta-LYMPHOCYTES Les acidifiants urinaires s’opposent à l’action  de la Busserole Elle  favorise l’action anti-inflamatoire de la Prednisolone Contre-indications :Enfant,Néphropathies,Grossesse et Lactation,gastrite

bd

BERGAMOTTE ;en huile essenteille

Photosensibilité

CAMOMILLE ALLEMANDE :MATRICARIA CHAMOMILLA

ALLERGISANT,CHOC anaphyllactique,Hypersensibilté
La PLANTE ENTIERE est contre-indiquée dans la grossesse
Reactions allergiques croisées avec les ASTERACEES ,COMPOSEES(Artemisia
Vulgaris,Anthemis)
Elle réduit les effets oraux de la chimiothérapie cancéreuse et radiothérapie
S’opppose à l ‘effet toxique gastrique de l’alccol et l’indometacine
Le composant APIGENINE inhibe les recepteurs des benzodiazepines(type flunitrazepam).Il prolonge l’effet de barbituriues et réduit les actions de GABA.Expérimentalement,la Camomille a une opposition nette aux benzodiazepines chez les rates ovariectomisées.
En local,son action anti-eczemateuse est supérieure à l’hydrocortisone
Elle potentialise la WARFARINE mais en contre –partie aurait une action hémsostatique
Donc n ‘aurait pas d’effets  anti-coagulants nets

CAMOMILLE ROMAINE :ANTHEMIS NOBILIS

Alllergie de type hypersensibilité
Contre-indication :la Grossesse

LA GRANDE CAMOMILLE : TANACETUM PARTHENIUM

Cette plante anti-migraineuse est ALLERGISANTE ,allergie croisée avec les COMPOSEES
INHIBE :
La SEROTONINE
La FENFLURAMINE
AMPHETAMINE
NALOXONE(rappel plante utilisée contre les addictions à l’Opium)
POTENTIALISE  les BARBITURIQUES

CAMPHRIER CINNAMOMUM CAMPHORA

Contre-indication formelle chez l’enfant mais aussi la grossesse car FOETO-TOXIQUE
Toxicite neurologique
Rubéfiant énergique

CAMPHRE DU JAPON

Si elle est absorbée accidentellement provoque nauséees,vomissement,céphalées,vertiges,
Délérium,convulsion,dépression  du système nerveux central et coma.Très dangereux chez
L’enfant
Il a été décrit des collapsus par contact

CANNELLE DE CHINE :CINNAMOM CASSIA

Beaucoup de falsfication
Contre-indication :GROSSESSE(Abortif),ALLERGIE,aumente le REFLUX GASTRIQUE
S’oppose à l’action de la PHENYBUTAZONE et l’ALCOOL et REDUIT l’absorption de la
TETRACYCLINE

CANNELLE DE CEYLAN :CINNAMOMUM ZEYLANICUM

Allergique,toxcité additive si utilisation longue
In vitro :effet spermicide,effet GENOTOXIQUE,TERATOGENE ;les résultats sont disparatres mais les doses efficaces des huiles essentielles(aldheyde cinnamique) sont
Proches des doses toxiques
Contre-indication :GROSSESSE,LACTATION,ULCUS,COLOPATHES
Favorise le reflux gastrique
Ne doit pas en principe être mélangée avec les autres huiles essentielles,souvent principe
Non respecté

CATAIRE :NEPETA CATERIA

EST ABORTIF,donc  interdit chez la femme enceinte
ACCROIT l’action de l’HEXOBARBITAL

CELERI :APIUM GRAVEOLENS

Est contre-indiqué dans les NEPHROPATHIES,INSUFFISANCE RENALE ,GROSSESSE
Le celeri est photosensilisant
Il  agit  en interaction avec  le METHOXALEM .PSORALENE photosensibilisant sensible aux UV particulièrement nette chez les
Adeptes de la Puvothérapie,le même effet est obtenu  avec la famille des Carottes et Persil

Le COTON :GOSSYPUM HERBACEUM

Utilisé en CHINE comme contraceptif masculin peut provoquer une azoospermie par dommage testiculaire définitif
Une hypokalièmie est classiquement connue avec amaigrissement.
Contre-indication Infections Urinaires chroniques
                              GROSSESSE car OCYTOXIQUE et ABORTIF

CHAPARAL :LAREA TRIDENTATA

Est HEPATO_TOXIQUE et est contre-indiqué dans l’HEPATITE,CIRRHOSE ,NEPHROPATHIES  et ALLAITEMENT
Il AUGMENTE l’action de la DOPAMINE, et NOREPINEPHRINE

COMCOMBRE SAUVAGE ou MELON AMER :MOMORDICA CHARANTIA

Abortif contre-indiqué dans la grossesse
Il a un effet HYPOGLYCEMIQUE synergique avec l’INSULINE et CHLORPROPAMIDE

CHARDON MARIE :CNICUS BENEDICTUS

Allergie croisée avec les ASTERACEES
C’est un HEPATO-PROTCTEUR reconnu contre les BUTYROPHENONE ,PHENOTHIAZIDE,DILANTINE,ASPIRINE,ACETAMINOPHENE
Il diminue la mortalité de la cirrhose,normalise les taux sériques des GAMMA-GT,SGOT
Mais surtout les SGPT
Elle protège le foie contre l’HALOTHANE mais aussi prévention rénale d’un agent tumoral type CISPLATINE et CYCLOSPORINE A

CHELIDOINE :CHELIDONIUM MAJUS

Hepatoxicité due à la SANGUINARINE
Contre-indiqué :GROSSESSE,ENFANT,LITHIASE BILIAIRE ,CHOLESTASE,syndrôme de GILBERT,HEPATITE,CIRRHOSE ,COLOPATHIE,des HEMATURIES ont été décrites.

CUMIN :CARUM CARVI

Hypersensibilité croisée avec l’OMBELLIFERE et COMPOSE
Expermentalemt,un dérivé la CARVONE provoque un retard de croissance et atrophie testiculaire chez le rat

CHOU et Apparenté type BROCOLI,genre BRASSICA

Interfère sur le métabolisme de l’IODE
Augmente l’action de la WARFARINE(Coumadine),PHENACETINE,ANTIPYRINE,OESTRADIOL,BARBITURI-
QUE,OXAZEPAM ,CAFEINE,METRONIDAZOLE

CHICOREE :CINCHORIUM INTYBUS

Hypocholesteremiant,agit modestement sur le rythme cardiaque
Contre-indication :est abortif,donc pas dans la  GROSSESSE,ALLAITEMENT
LITHIASE BILIAIRE
Allergie d’hypersensibilité,croisée avec les ASTERACEES

CETRARIA ISLANDICA ou MOUSSE D’ISLANDE
Contre-indication :Grossesse,Allaitement ,Ulcère gastrique,maladies bronchiques très secrétantes type bronchite chronique ou asthme
Les polysaccharides ont  un effet cumulatif sur l’adhésion épithéliale avec la MAUVE ,PLANTAIN,FUCUS,SOUCI

CARRAGEEN  CHONDRUS CRISPUS    
A une action antithrombotique,potentiellement hemorragique comme l’Héparine
Contre-indication de principe dans l’Ulcus Gastrique en poussées et maladies bronchiques à secrétions bronchiques abondantes   

CAROTTE:DAUCUS CAROTTA

Les huiles essentielles sont en cause
Contre-indications :
GROSSESSE :car stimulante donc ABORTIVE,EMENAGOGUE
NEPHROPATHIES et le DIABETE oû existe cette complication

CASACARA: RHAMNUS PURSHIANA

La présence d’ANTHRAQUINONE pose donc le problème commun à toute plante contenant
Ce composant chimique,cancérogène,et pour éviter des rédites commune à l’ALOES,BOURDAINE,CASCARA ,SENNE,RHEUM,RHUBARBE ou GALLIUM   
Contre-indications :COLOPATHIES
GROSSESSE car ABORTIF et MUTAGENE,FOETOXIQUE
ENFANTS de moins de 12 ans(risque de pertes importantes hydro- electrolytiques )
Commun à toutes ces plantes,ces laxatifs à ANTHRAQUINONE provoquent la fuite de
POTASSIUM,donc ACCROIT l’action des ANTI-ARYTHMIQUES et GLUCOSIDES CARDIAQUES connus :ADONIS,MUGUET,SCILLE,DIGITALLE,STROPHANTUS et
HELLEBORE.Seule la DIGITALLE mérite d’être citée car toujours d’actualité et d’usage
Médical.
De même,tous ces  laxatifs REDUISENT l’absorption orale des médicaments.
Ils aggravent la perte potassique induite par les THIAZIDIQUES et  CORTICOÏDES et enfin
Egalement avec le CASACARA mélangé à de l’huile minérale combiné avec la REGLISSE

CACAO :THEOBROMA CACAO

Contre-indication:ALLERGIE et MIGRAINE
ARYTHMIE CARDIAQUE; car stimulant cardiaque
Il STIMULE l’action des IMAO(anti-dépresseur)
IL INHIBE:
Les contraceptifs
Cimétidine
Verapamil
Disulfiram
Fluconazole
Phenylpropanolamine
Antibiotiques type Quinolone,Noroxine,Pipram,Ciprofloxacine
Idrocilamide,Methoxysalène
Le chocolat noir riche en Cacao est connu pour ses effets anti-dépresseurs . Surtout des études suisses et italiennes(CIRCULATION/Flammeret coll. 2007 116 :-2376-2382
Ont montré chez 22 transplantés cardiaques que le chocolat noir à 70% en  Cacao donc  riche en Flavonoïde accroit la vasomotricité coronarienne endothémium-dépendante(diamètre accru) et réduit l’adhésion plaquettaire.Alors,chocolat noir pour tout le monde pour combattre l’athérosclérose ?

CAFE :COFFEA ARABICA

Certaines intercations se recoupent avec le  Cacao,le Thé,le Kola
Contre-indications :Affections Rénales
HYPERSENSIBILITE du système nerveux central car stimulant Neurolgique mais aussi sur l’appareil digestif,circulatoire,génito-urinaire
GROSSESSE et ALLAITEMENT :possibilités Abortive et Tératogène Gastriques Maladies cardiaques surtout en cas d’ARYTHMIE car le café a un effet Hypokalièmant.L’usage prolongé du  café  entrerait partiellement dans la génése des Infarctus du Myocarde
Dépression,Anxiété
Glaucome
L’absorption immodérée de Café entraine le CAFEISME(Honoré de BALZAC) avec insomnie,anxiété,impossibilité de  se reposer,gastralgie,hypertension artérielle
Les interactions sont nombreuses
Le café a été considére dès son intoduction en Europe comme ANTI-MIGRAINEUX.Son action synergyque est connue avec la paracétamol(type Claradol-Caféiné).
Le café accroit la Thermogènèse..
AUMGENTE  les actions de :

  1. L’EPHEDRINE
  2. LES IMAO mais entrainant une HYERTENSION ARTERIELLE
  3. Les BETE-BLOCANTS type PROPANOLOL
  4. La PHENYLPROPANOLAMIE dont l’action Hypertensive s’accroit
    ACCROIT l’ABSORPTION de :
  1. L’ASPIRINE
  2. FLUVOXAMINE
  3. CONTRACEPTIONS  ORALES
  4. CIMETIDINE
  5. DISULFIRAM
  6. FLUCONAZOLE
  7. PHENYTOïNE
  8. PHENACETINE
  9. PHENYLPROPALAMINE
  10. IDROCILAMIDE
  11. METHOXSADEM
INHIBE l’ACTION  de :
  1. CLOZAPINE
  2. BARBITURIQUE
  3. BENDOZIAPINE
  4. SOMNIFERE type ZOPICLONE
  5. LITHIUM(baisse en concentration)
  6. ANTIBIOTIQUES urinaires type QUINOLONE,PIPRAM ,CIPROFLOXACINE
REDUIT l’absorption de la PHENOTHIAZINE
Le CAFE apporte un EXCEDENT de FER significatif chez la femme enceinte et allaitante
(dosage du taux d’Hémoglobine et de l’Hématocrite)

CASSIS :RIBES NIGRUM

SES effets diurétiques s’additionnent aux médicaments de même type tel FUROSEMIDE
A 50/100mg/KG a une action anti-inflammatoire comparable à l’INDOMETACINE et ASPIRINE
ANALGESIQUE compare au PARACETAMOL
Action ANTI_HYPERTENSIVE superposable à la TOLAZOLINE

CACTUS,CIERGE à grandes fleurs,CACTUS GRANDIFLORA

Connu pour son action HYPERTENSIVE et action IONOTROPE POSIVITIVE(par l’HORDENINE)
INHINBE ou DECROIT l’action de la NOREPINEPHRINE
POTENTIALISE les effets cardiaques des IMAO

COLA :COLA NITIDA

Son usage prolongé entraine des phénomènes addictifs de type Caféine

CONTRE-INDICATIONS :
ULCUS GASTRIQUE
TROUBLES CARDIAQUES TYPE ARYTHMIES
HYPERTENSION ARTERIELLE
Intervient sur le métabolisme POTASSIQUE donc interactions possibles avec les
Diurétiques,les Anti-Arythmiques ou Glucosides cardiaques
ALLAITEMENT
GROSSESSE :PETIT POIDS de naissance ou PREMATURITE

AUGMENTE l’action :

IMAO
Avec l’EPHEDRINE augmente la thermogènèse
Avec  la PHENYALANINE augmente la tension artérielle,comme également avec la
PHENYLPRPANOLAMINE
Les MEDICAMENTS PSYCHOANALEPTIQUES et ceux à base de CAFEINE
ACCROIT l’ABSORPTION de :
PHENYTOîNE
PHENACETINE

INHIBITION de l’Action :

CLOZAPINE
FLUVOXAMINE
ANTIBIOTIQUES type QUINOLONE,PIPRAM,ENOXOR ,NOROXINE,CIPROFLOXACINE
CONTRACEPTIONS ORALES
CIMETIDINE
VERAPAMIL
DISULFIRAM
FLUCONAZOLE
PHENYLPROPANOLAMINE
ANTAGONISTES DES :
BETA-BLOCANT
BARBITURIQUE
ZOPICLONE
BENZODIAZEPINE type TRAZOLAM,CLONAZEPAM

CHIENDENT :AGROPYRUM REPENS

On dit que ses propriétés diurétiques sont une contre-indication dans
Les maladies cardiaques et rénales.Mais il faut bien avouer que cette
Plante par ses  mucilages a une action plus que modeste et réduite

CITRONELLE ou fausse Verveine :CYMBOPOGON CITRATUS

Contre-Indications :GLAUCOME et HYPERTROPHIE PROSTATIQUE

CARTAME :CARTAMUS  TINCTORIUS

bd Contre-indications :
ULCERE GASTRIQUE
GROSSESSE car ABORTIF et EMENAGOGUE

CURCUMA :CURCUMA LONGA

ALLERGIQUE par  hypersensibilité,phosensibilisation
Contre-Indications :
Affections hépatiques de type CHOLESTATIQUE,LITHIASE BILIAIRE
ULCERE GASTRIQUE
GROSSESSE car EMENAGUOGUE, et  ABORTIF
A HAUTES doses serait CONTRACEPTIVE

INTER-ACTIONS :
ABAISSE significativement les taux des SGOT,SGPT,CHOLESTEROL TOTAL,ACIDE
GRAS LIBRE induit par l’Alcool
REDUIT l’action agressive sur l’estomac de  l’INDOMETACINE et RESERPINE
Son action ANTI-AGREGAT PLAQUETTAIRE à haute dose jusitifie une précaution de
Principe si usage concommitant avec des ANTI-COAGULANTS
Action ANTI-INFLAMATOIRE supérieure à la PHENYLBUTAZONE dans l’arthrose



CRESSON :NASTURNIUM OFFICINALIS

ALLERGIQUE
TOXICITE RENALE limitant son utilisation à 4 semaines
CONTRE-INDICATIONS :
GROSSESSE :car EMENAGOGUE et ABORTIF
ULCERE GASTRIQUE
NEPHROPHATIES
LIMITE D’AGE :ENFANTS DE MOINS DE 4 ANS car problèmes digestifs


CENTAUREE :ERYTHRACEA CENTAURIUM

Comme toutes les SUBSTANCES AMERES est CONTRE-INDIQUEE dans l’ULCERE GASTRIQUE

A un effet DEPRESSIF sur le système nerveux central

  1. Elle a une action ANTI-CHOLINERGIQUE
  2. Elle ACCROIT l’action des BARBITURIQUES
  3. Elle PROTEGERAIT  in vitro contre les produits mutagènes

CHENE :QERCUS

ALLERGIQUE en action externe sur des peaux fragilisées ou avec plaie Et donc est contre-indiquée en cas d’eczema ou infections.
IL est contre indiqué dans les MALADIES CARDIAQUES.
Ses TANNINS en cas d’ingestion excessive CHELATE le FER,ZINC,CUIVRE et IODE.
IL REDUIT l’absorption des plantes à ALCALOÎDES  qui sont précipités par les TANNINS

ECHINACEE:ECHINACEA ANGUSTIFOLIA(USA) et PURPUREA(EUROPE)

Plante largement diffusée pour ses caractères immunostimulants,nettement visible dans La  prévention de la grippe .Mais le problème de son immunostimulation est contreversé car elle Augmente les processus de SCLEROSE et COLLAGENOSE.
IL est formellement interdit de donner cette plante dans les cas suivants :
Personnes atteintes d’infections aigues type TUBERCULOSE,LEUCEMIE,COLLAGENOSE,SIDA.
Cette controverse est d’autant plus nécessaire que l’ECHINACEE  MINIMISE Les effets des médicaments immunodépresseurs type CYCLOSPORINE et CORTICOIDES
Cette plante est ALLERGISANTE de hypersensibilité commune à toutes COMPOSEES.
En local,elle Augmente l’action des traitements Anti-Mycosiques type ECONAZOLE.
Cette plante est sous surveillance pour deux raisons :

  1. Effets HEPATO-TOXIQUES si la plante est associée avec des médicaments métabolisés au niveau hepatique :Stéroïdes Anabolisants,Amiodarone(Cordarone)Methotrexate,Ketoconazole
  2. présences d’ALCALOÏDES PYRROLIZIDINIQUES hépato-toxiques qui même en faible quantité justifie un encadrement .

CONSOUDE :SYMPHYTUM OFFICINALE

La présence d’Alcaloïdes Pyrrolizidiniques résume ses contre-indications dans la grossesse
Et l’allaitement,et de part son hépato-toxicité.Son encadrement est pleinement justifié
Sa toxicité en externe doit être soulignée surtout en cas de plaies.
La consoude augmente l’action de la Digoxine

EPINE-VINETTE :BERBERIS VULGARIS

L’impact négatif de cette plante est avant tout hépatique est en fait sa principale contre-indication :
GROSSESSE car intervient sur le métabolisme biliaire fœtal
Interdit chez le nourrison oû intervient des troubles du metabolisme bliaire type MALADIE
De GILBERT
HEPATITE,CIRRHOSE,LITHIASE BILIAIRE,affections hépatiques de type CHOLESTASE
COLOPATHIES FONCTIONNELLES
NEPHROPATHIES
INTERACTIONS :
AMELIORE les scores des LEUCOPENIES induites par CHIMIOTHERAPIE CANCEREUSE,RADIOTHERAPIE voire toxique comme le BENZENE
Elle AUGMENTE l’action des ANTIBIOTIQUES  actifs sur les lésions oculaires du
TRACHOME
Elle ACCROIT  l’action de la PENICILLINE,la CHLOROMYCETINE,du PHENOBARBITAL
Elle ACCROIT l’action de la chimiothérapie cancéreuse,type CYCLOPHOSPHAMIDE
Intervient NEGATIVEMENT sur l’action de la PHENYLNEPHRINE

EUPATOIRE :EUPATORIUM PERFOLIATUM

Allergie de contact ,croisée avec les ASTERACEES
CONTRE-INDICATION ABSOLUE DANS LA GROSSESSE par la présence possible
D’ALCALOÏDES PYRROLIZIDIQUES,HEPATOXIQUE  et MUTAGENE
Cette HEPATOXICITE justifie une surveillance stricte car il existe une potentialisation
Possible de l’EUPATOIRE et les STEROÏDES ANABOLISANTS,PHENOTHIAZINE,
Anti-Fungique type KETOCONAZOLE,ANTI-DEPRESSEURS  TRICYCLIQUES

ELEUTHEROQUE :ELEUTHOROCOCUS SENTICOSUS

HEPATOPROTECTEUR SIGNIFICATIF ,abaisse significativement les taux des SGOT ,SGPT induit  par le paracetamol
Son usage prolonge peut provoquer une Augmentation de  la tension arterielle,impose donc
Des fenêtres thérapeutiques entre les cures de 2 à 3 mois
IMMUNOSTIMULANTE  activant les lymphocytes mais malgré cette action reconnue  dans La prevention des grippes et grandes variations climatiques hivernales ne doit pas être utilisée dans les infections aigues,notion que l’on retrouve avec le Ginseng augmente l’activite; des antibiotiques; type Kanamycine ,dérivés tetracyclines:

des ANTI-COOAGULANTS,la WAFARINE
de l’HEXOBARBITAL
de l’INSULINE
de la DIGOXINE mais résultats contestés car dépend des lôts.

EPHEDRA :EPHEDRA VULGARIS


Plante DOPANTE,donc interdite aux sportifs,fait partie des 50 plantes majeures chinoises,souvent masquée dans des préparations mal identifiées

Contre-indications :

ENFANT DE MOINS DE 6 ANS
GROSSESSE ET ALLAITEMENT
ETAT ANOREXIQUE OU BOULIMIQUE
INSOMNIE
DEPRESSION AVEC RISQUE SUICIDAIRE
MALADIE CARDIAQUE,car action énergique et TACHYCARDE
HYPERTENSION ARTERIELLE et effets vasoconstricteurs périphériques majeurs
Accroit l’activité THYROÏDIENNE
INDUIT un PROSTATISME important
GLAUCOME
INSUFFISANCE RENALE

INTERACTIONS :

Augmente
L’action de la CAFEINE,THEOPHYLLINE ,BRONCHODILATATEUR
Les IMAO type MOCLOBENIDE majore les risques hypertensifs
Les désordres tensionnels peuvent être marqués au cours d’une anesthésie et on note
Des interactions facheuses avec les GLUCOSIDES CARDIAQUES et ANESTHESIQUES
GENERAUX type HALOTHANE (plante cachée)
HYPERTENSION ARTERIELLE avec l’ERGOT de SEIGLE
RISQUE d’HYPERTENSION ARTERIELLE et ARYTHMIE avec les ANTI-_DEPRESSEURS  TRICYCLIQUES
POTENTIALISE  les SYMPATHOMIMETIQUES et DOPAMINERGIQUE type BROMOCRIPTINE
AUGMENTE la SECRETION URINAIRE des ACIDFIANTS URINAIRES

ANTAGONISME avec :

LA GUANETHIDINE(CATAPRESSAN)
BETA-BLOCANT
ABAISSE l’activite de la DEXAMETHASONE chez l’asthmatique
Aux USA en Fevrier 2004,la FDA a interdit toute vente comme plante ou compléments
Alimentaires contenant des alcaloïdes de type ephedrine ou Pseudo-ephedrine.Sont incluses
EPHEDRA SINICA mais aussi toutes plantes contenant cet alcaloïde :le MA-HUANG ,l’Ephedra chinoise,le BALA ou SIDA CORDIFOLIA,le BAN XIA ou PINELLIA TERNATA,mais aussi des sous espèces d’Ephredra(sinica,Equisetina,Intermedia,Tibetica,Distachya)
Par contre le THE des MORMONS Ephedra VIRIDIS a été maintenu car ne contenant pas de composant de type alcaloïde ephédrinique
Ainsi se trouve illustré le principe de base  de ne pas prendre de
 de risque significatif pour une affection ou une situation ne justifiant
de prise de risque raisonnable ou même minimale surtout dans des situations
ne nécessitant qu’une attitude simple ordinaire et surtout non agressive voire potentiellement
dangereuse

EUCALYPTUS :EUCALYPTUS GLOBULUS

bdSon risque le plus connu est avant tout neurologique  et ne doit jamais être utilisée Chez l’enfant et particulièrement la voie nasale,jamais sous l’age de  2 ans mais étant le risque allergique la limite d’age paraît nettement insuffisante et raisonnablement toutes Huiles essentielles ne devraient être utlisée avec prudence qu’à partiir de douze ans. Chez l’adulte l’aérosol d’Eucalytus permet de réduire chez l’Asthmatique et Bronchite Chronique Obstructive les doses des GLUCOCORTICOÏDES.Les résultats sont identique Avec le produit isolé le CINEOL(1-8-CINEOL) ,soit  3 fois 200 mg par jour

Les risques et contre-indications de  l’Eucalyptus sont avant tout :
Neurologique
Hypotension artérielle
Néphropathies
Gastrites
Colopathies
Lithiase biliaire

INTERACTIONS
Les troubles hépatiques et troubles secondaires sont dus à la présence du CINEOL
mais aussi l’Eucalyptus ACCROIT la TOXICITE des plantes contenant des ALCALOÏDES
PYRROLIZIDINIQUES.
Il provoque des effets RETARDS du PENTOBARBITAL,ZOXATZOLAMINE ,AMPHETAMINE,réduit le métabolisme hépatique des médicaments. Accroit l’AMINOPYRINE

FENOUIL :FOENICULUM VULGARE

Toutes les plantes de cette espèce contiennent de l’ANETHOL et doivent impérativement être
Encadrées et interdite dans certaines conditions

L’ANETHOL entraine :

HYPERSENSIBILITE ALLERGIQUE
DERMATITE
SON ACTVITE OESTROGENIQUE ET SON EFFET DANS L’INFERTIBILITE est démontrée et sont DOSE-DEPENDANTES(démontrée à la phase oestrale avec augmentation du volume utérin et de l’endomètre cervical et vaginal)
ACTIVITE ANTI-NIDIFICATION également à DOSE-DEPENDANTE
TRANS-ANETHOL ET OESTRAGOL:on décrit des actions MUTAGENES et CARCINOGENEs mais pour l’instant les faits expérimentaux sont insuffisamment démontres.
Toutefois la toxicite neurologique de l’ANETHOL et de la cancerogénèse implique
Sa contre-indication dans la grossesse et l’enfant.
On sera fidèle aux précautions d’usage en cas de possible allergie cutanée et respiratoire
Le FENOUIL a une action ANTI-INFLAMATOIRE comparable à l’INDOMETHACINE
Il DECROIT l’action de l’ACETHYLCHOLINE et HISTAMINE,cet effet est DOSE-DEPENDANTE.
Le FENOUIL a un effet ANTI-HYPERTENSIF si l’Hypertension est EFFECTIVE,il n’agit pas si la tension artérielle est normale

FENUGREC:TRIGONELLA FEONICULUM GRAECUM

Contre-indication:la GROSSESSE car STIMULANT UTERIN et ABORTIF
Interactions:
ACCROIT:
L’action de l’INSULINE
Des ANTI-LIPIDEMIQUES
Des ANTI-COAGULANT,la WARFARINE
RALENTIT
 L’absorption des médicaments(dû aux mucilages)

FOUGERE :DRYOPTERIS FELIX MAS

Plante trop TOXIQUE
CONTRE-iINDICATIONS :
GROSSESSE car ABORTIF
ALLAITEMENT
ANEMIE
ULCERE GASTRIQUE
MALADIES RENALES,HEPATIQUES ,CARDIAQUES

FRAMBOISIER :RUBUS IDEUS

ANTI-GONADOTROPHIQUE
STIMULANT UTERIN,contre-indique dans la Grossesse

GARANCE : RUBIA TINCTORIUM

Genotoxique et eménagogue est contre-indiqué dans la grossesse et
L’allaitement
Le problème de sa cancérogènèse est posée

GATTILIER :VITEX AGNUS CASTUS

Contre-indication :Grossesse,Allaitement,règles douloureuses
Il interfère sur  le métabolisme des contraceptifs,les progestatifs ou
Les traitements hormonaux substitutifs(THS)
C’est un antagoniste de la DOPAMINE et en particulier l’HALOPERIDOL

GENTIANE :GENTIANA LUTEA

Contre-indiqué dans la GROSSESSE et l’ALLAITEMENT,gastrite et ulcère
Mais mélangé avec la  CAMOMILLE et la REGLISSE serait sans interaction facheuse sur
La reproduction

GENEVRIER :JUNIPERIS COMMUNIS

Contre-indications :
GROSSESSE car abortif,Allaitement
Nephropathies et Infections rénales,ce risque rénal oblige de ne jamais dépasser 4 semaines
d’utilisation continue

GIROFLE :SYRYGIUM AROMATICUM

Il potentialise les ANTI-COAGULANTS
Il inhibe le métabolisme de l’AMINOPYRINE

GINGEMBRE :ZINGIBER OFFICINALIS

Il peutt être donné aux enfants agés de plus de 6 ans
Contre-indication :Grossesse,Lactation car ANTI-MUTAGENE et GENOTOXIQUE
Allergisant de contact
Il inhibe l’Aggregation plaquettaire,le risque hémorragique est net in vitro pourtant les essais de
1 à 4 g/j n’entraine pas d’hémorragie.Mais il accroit l’action des ANTI-COAGULANTS,type
WARFARINE
Il s’oppose à l’action des ANTI-ACIDES GASTRIQUES
Il réduit les nausées post-opératoires dues aux anesthésiques,des cytotoxiques type CYCLOPHOSPHAMIDE
Il accroit l’absorption des médicaments type sulphaguanidine
Il a une action protectrice vis à  vis de l’agressivité gastrique de l’alcool,l’indomethacine et
Aspirine

GINKGO : GINGKO BILOBA

Allergisant cutanée et digestive
Il réduit l’AGGREGATION plaquetaire,donc facilte le saignement  post-opératoire et une INTERACTION avec les ANTI-COAGULANTS type WARFARINE,ASPIRINE,HEPARINE ,TICLOPIDINE
Il diminue l’action des ANTI-CONVULSIVANTS type CARBAMAZEPINE ,PHENYTOÏNE,PHENOBARBITAL
Il agit en SYNERGIE avec les ANTI-DEPRESSEURS type IRSS(Fluoxetine,Paroexitne),IMAO,TRYCYCLIQUE,VENLAFAXINE,BUPROPION
SYNERGIE avec la PAPAVERINE
AUGMENTE la toxicité de la TRAZODONE
INTERACTIVITE positive avec les diurétiques THIAZIDIQUES
Le GINKGO a une interaction avec la CYCLOSPORINE dans la greffe rénale,et accroit l’effet de la MECLOFENOXATE
Par contre il n’a pas d’interaction avec les Glucsides cardiaques et Antidiabétiques
Ces notions doivent être connue car le Gingko est souvent donné chez le sénoir polymédiqué
Il a été reporté par le J Psychiatr Resarch(novembre 2007) des actions anxiolytiques de 480 mg/jour d’extrait de Gingko sur 107 personnes comparables à l’OXAZEPAM(Seresta) et
BROMAZEPAM(Lexomil).Il aurait été constaté une baisse de la tension artérielle.Mais ces
Nouveautés justifient des études plus élargies.

GINSENG :PANAX GINSENG


Cette plante majeure a de multilples usages ,synonyme  d‘eternité et son usage  incontrolé à fait apparaître des incidents vérifiés par l’analyse mais aussi de réduire le champ de son utilisation ,en particulier ses propriétés immunostimulantes.
Elles sont indéniables en laboratoire ,les études extrèmement nombreuses de propriétés anti-cancéreuses, de protection radioionisante,stimulation des cellules NK et amélioration des scores immunologiques dans le SIDA mais la réalité clinique et thérapeutique ont fait apparaître des discordances et en particulier des aggravations cliniques qui limitent et interdisent son usage comme immuno-stimulant dans les pathologies cancereuses ou immunodéficitaires.
D’autre part le GINSENG contient des Oetrogènes inerférant positivement sur les cancers hormonaux dépendants commme le cancer du sein .
Le Ginseng ne doit pas être associé avec les traitements tels :
Tamoxifène,Taxol,Cytoxan,Methotrexate,Doxorubicine
Son intérêt en infectiologie est avant tout d’améliorer les performances du vaccin anti-grippal,il augmente la perméabilité des bactéries et favorise l’action d’antibiotique type Augmentin.
Il ACCROIT:
Les crises d’asthme
Le taux de DIGOXINE
Action HYPERTENSIVE nette en cas de consommation excessive de café

Il est TONICARDIAQUE de type IONOTROPE POSITIF,VASODILATATEUR CORONARIEN,ANTI-AGGREGAT PLAQUETTAIRE,inhibe l’Athérogènèse et augmenterait l’action de la TRINITRINE
Il INTERFERE sur les dosages de l’INSULINE,est HYPOGLYCEMIANT
A une action ANTILIPDIQUE
Il ABAISSE le taux de l’ALCOOLEMIE
ANTI-AGGRAGAT PLAQUETTAIRE ,reduit l’action de la WARFARINE,ALLONGE le temps de saignement(risque de règles abondantes ou saignement de nez)
Associé ave les IMAO provoqque des états MANIAQUES
Il interfère sur les récepteurs GABA et DOPAMINERGIQUE du cerveau

GOTU KOLA :CENTELLA ASIATICA

Eménagogue est contre-indiqué  dans la grossesse

GUAR GUM : CYAMOPSIS TETRAPROLOBUS

Allergisant et contre-indiqué chez le colopathe
INTERACTIONS NEGATIVES :
Avec de l’INSULINE
Diminue l’absorption des aliments
Diminue l’action du PARACETAMOL,la METFORMINE,PENICILLINE,l’absorption de la
DIGOXINE
Augmente l’action de la NITROFURANTOÏNE

GUARANA : PAULLINIA CUPANA

Son usage prolongé entraine le CAFEISME
Contre-indications :
Troubles cardiaques,Dépression,Anxiété,Ulcères gastro-duodénal,Néphropathies
Il accroit la thermogènèse surtout si il est associé avec la Caféine et Ephédrine,et augmente
La tension artérielle
ACCROIT :
L’action des BETA-BLOCANTS et METOPROLOL
Les IMAO
CAFEINE et PHENYTOÏNE
ASPIRINE
La TENSION ARTERIELLE avec le PHENYLPROPANOLAMINE
FLUVOXAMINE ,QUINOLONE,CONTRACEPTIFS,CIMETIDINE,VERAPAMIL,`
DISLFIRAM,FLUCONAZOLE ;MEXLETINE,METHXALEM,PHENACTINE,
FURAFYLLINE

INHIBE :

La CLOZAPINE
BARBITURIQUE
BENZODIAZEPINE
TRIAZOLAM,ZOPICLONE
ADENOSINE

GURMAR   :GYMNEMA  SYLVESTRIS

Accroit l’action de l’INSULINE,GLIBENCLAMIDE,TOLBUTAMIDE

GUIMAUVE :ALTHEA OFFICINALIS

Il diminue l’absorption des médicaments
Contre-indiqué en cas de catarrhes profus

GOMME ARABIQUE d’ACACIA SENEGAL

Reduit l’absorption des médicaments

GRENADIER :PUNICA GRANATUM

Doit êre surveiller , EMENAGOGUE,contre-indique dans la grossesse
Il est certes anti-helminthique et l’épicarpe du fruit est astringent agissant dans la
Diarrhée mais son usage est dépassé,de plus les tannins en grande quantité provoquent
Des gastralgies.Un dérivé la PELLETICRINE extrait de la  racine a un effet comparable
à la Strychnine

HAMAMELIS :HAMELIS VIRGINIANA

Ses TANNINS inhibent  l’absorption des minéraux et vitamine B12,invitant à ne pas utliser cette plante sur une longue période

HIBSICUS HIBICUS SAADFARIFA

Veritable de santé mais  EMENAGOGUE contre-indiqué dans la GROSSESSE

HARPAGOPHYTUM :HARPAGOCYTUM PROCUMBENS

Contre-indications :colite,gastrites,ulcère gasro-duodénal,lithiase biliaire
ACCROIT l’action de la WARAFARINE

HYDRASTIS :  HYDRASTRIS CANADENSIS

Contre-indication :GROSSESSE,Maladie RENALE,GASTRITE,HYPERTENSION ARTERIELLE car agit sur les résistances périphériques
Des HEPATITES ont  été décrites chez le nouveau-né
SYNERGIQUE avec le SULPHACETAMIDE,agissant sur le TRACHOME en utilisation
Oculaire
AUGMENTE l’absorption de la PENICILLINE,CHLOROMYCETINE,les dérivés  BARBITURIQUES
DIMINUE l’action des DIURETIQUES THIAZIDIQUES
POTENSIALISE l’effet RELAXANT de l’ISOPRENALINE,PENTOBARBITAL

HOUBLON :HUMULUS LUPULUS

Alergisant de contact,contre-indiqué dans la DEPRESSION cer SEDATIF,son
Action SEDATIVE s’additione aux autres plantes SEDATIVES
Action OESTROGENIQUE significative sur les bouffées de chaleur des femmes ménopausées.Cette action oestrogènique est dose dépendante se liant  de façon compétitive
Sur les récepteurs spécfiques
Il inhibe l’activité des flux calciques et inhibiteur des hormones physiologiques de résorption osseuse mais cette action est indépendante de l’effet oestrogènique
Antigoadotrophique

HYSOPE : HYSSOPUS OFFICINALIs

La THYUONE est neurotoxique et cause d’EPILEPSIE
Abortive donc contre-indiqué dans la GROSSESSE

HENNE

Utilisé en externe il a été décrit des HYPERBILIRUNEMIE NEONATALE

LES HUILES ESSENTIELLES

Toutes ANTI-SPASMODIQUE,ANTIBIOTIQUE,SEDATIVE et potentiellement
EPIILEPTOGENES
Certaines ont des particularités(voir thème spécifique) mais il faut retenir :

HUILE de RICIN :RICINUS COMMUNIS

DANGEREUSE,haute toxicite de la Lécitine,Allergique
La RICINE A anti-corps monoclonal expérimentalement agit sur le CANCER COLIQUE métastasé,le LYMPHOME à cellule B,le  MELANOME
Contre-indication formelle chez la femme enceinte,allaitement,l’enfant,le colopathe.La RICINE potentialise les effets des anti-arythmiques et glucosides cardiques :ADONIS,MUGUET,SCILLE,STROPHANTUS,DIGITALLE,HELLEBORE

SESAME

HYPERSENSIBILTE

GERANIUM

HYPERSENSIBILITE

MOUTARDE

CHOC ANAPHYLACTIQUE
Extrémement RUBEFIANT et IRRITANT

ORANGE

PHOTOSENSIBILITE,Augmente la TENSION ARTERIELLE

MENTHE

ALLERGIE
Chez l’enfant par voie nasale provoque des détresses respiratoires et cyanose
(fixer l’utilisation à partir de 12 ans),ataxie,confusion,nystagmus,diplopie avec 5 ml chez l’enfant de 13 ans
La variété PULEGIUM(PENNYROYAL) est hépatoxique,neurotoxique voire convulsion et mort.Etait utlisé comme ABORTIF,EMENAGOGUE  mais très dangereuse
Cas d’empoisement décrit chez le noursison de moins de six mois

BERGAMOTTE

HYPERSENSIBILITE

LAVANDE

Contre-indique dans la grossesse
Dominante soporifique

EUCALYPTUS

Accidenst par surdosage
Ne doit pas être utiliser en spray nasal
Un risque de pneumopathie lipoide par inhibition ciliaire est  décrit

THEREBENTINE

ALLERGISANT
Il provoque des gastro-entérites,œdème pulmonaire,néphropathies voire décès

ISPAGHUL :PLANTAGO SPYLLIUM

HYPERSENSIBILTE rencontree chez l’enfant de moins de 6 mois
Contre-Indique :Colopathies sténosantes
REDUIT l’absorption du LITHIUM,L-THYROXINE,et autresmédicaments
d’autant qu’il CHELATE le FER,CALCIUM,ZINC en cas d’utilisation longue
Il ABAISSE le CHOLESTEROL TOTAL,HDL,CHOLSETEROL,la GLYCEMIE si
Donné au petit déjeuner et dinner
DIMINUE l’absorption de la VITAMINE B12,COUMARINE,GLUCOSIDES CARDIAQUES,INSULINE(obligant à dimnuer les dosages)

KELLA:AMNI VISNAGA

Emenagogue est contre-indique dans la grossesse
Décroit la toxicite de la DIITALLINE

KONJAC :ARMOPHOPHALLUS KONJAC

ABAISSE la concentration sanguine de la GLIBENCLAMIDE mais permet d’abaisser les doses d’INSULINE ou d’autres hypoglycémiants sans syndrôme de manque

KUDZU:PUERIA COBATA

Experience positive dans la lutte du SYNDROME DE SEVRAGE de L’ALCOOL au bout de
2 à 4 semaines avec 1,5 mg/Kg jour de racine

LYCOPE LYCOPUS EUROPEANS

Antigonadotrophe donc interdit dans la GROSSESSE ET ALLAITEMENT
ANTITHYROÏDIEN car interfère sur le métabolisme des hormones thyroïdiennes(T 3,IODE)
Ne doit jamais être donné dans les hyper ou hypothyroïdies constituées

LAMINAIRE :LAMINARIA DIGITATA

Son composant IODE le contre-indique dans les HYPER et HYPOTHYROÏDIE qu’elle peut
Induire
Expose à la THYROÏDITE
Provoque de l »ACNEE
POTENTIALISE l’action du LITHIUM et intervient sur les raitemens thytoïdiens

LIN: LINUM USITASSIMUM

bd Contre-indication:

Gasrtique,colpathie,gastro-entérite
Ne doit jamais être utilisé en local sur plaie ouverte
GROSSESSE car emenagogue
REDUIT l’absorption des médicaments,capte le FER,le CALCIUM

LIVECHE:LEVISTICUM OFFICINALIS

Contre-indiqué dans les NEPHROPATHIES ,les INFECTIONS URINAIRES ,CARDIOPATHIES et INSUFFISANCES RENALES,
Dans la GROSSESSE Car EMENAGOGUE et GENOTOXIQUE
PHOTOSENSIBILISANT en cas d’utilisation d’UV

LIERRE TERRSETRE: HEDERA HELIX

Allergisant
Contre-indication:grossesse et allaitement

LUZERNE: MEDICAGO SATIVA ou ALFALFA

ANTIGONADOTROPHIQUE et action OESTROGENIQUE contre son utilsation dans la
Grossesse
Chez le rat et la souris agirait sur l’expression hormonale ,le phenotype masculin ou féminin ,expliqué  car interférerait sur l’expression hypophysaire
Il provoque une exacerbation de l’expression du LUPUS ERYTHEMATEUX chez les patients ayant été traités par les corticoîdes
ABAISSE l’action de la WARFARINE
Pertuberait le METABOLISME HEPATIQUE d’ANTIBIOIQUE

MAGNOLIA:MAGNOLIA OFFICINALIS

Très allergisant
AUGMENTE l’effet ANXIOLYTIQUE des BENZODIAZEPINES

MARJOLAINE:ORIGANUM  MAJORANA

Eménagogue donc contre-indiqué dans la grossesse



MARRUBE:MARRUBIUM VULGARE

Abortif et Emenagogue donc contre-indiqué dans la grossesse

MARRON d’INDE  AESCULUS HIPPOCATANUM

Allergisant et irritant cutanée
ANTI-AGGREGAT PLAQUETTAIRE donc potentialise l’ASPIRINE et ANTI-COAGULANTS
Son effet vasoconstricteur est INHIBE par les OESTROGENES,la PENTOLAMINE,
L’ADENOSINE,VERAPAMIL,PRAZONINE,SYPATHICOLYTIQUES

MATHE:ILEX PARAGUAYENSIS

INTERACTIONS comparables au CAFE,KOLA,THE,,CACAO

MELISSE : MELISSA OFFICINALIS

Contre-indiqué dans la grossessse car ANITHYROTROPHIQUE(entraine une hypothyroïdie)et  antigonadotrophique
Interdit dans le GLAUCOME et l’HYPERTROPHIE PROSTATIQUE
S’Oppose à l »action gastrique de l’INDOMETACINE
ACCROIT l’effet des BARBITURIQUES et des NARCOTIQUES.IL se fixe sur les
Recepteurs cérébraux nocotinque et muscarinique dons NORMALISE la TENSION ARTERIELLE mais rend iiritable et pete de sebsation de repos
Il agit localement en cinq jours sur l’Herpès récurrent

MELILOT: MILOTOTUS OFICINALIS

TOXICITE HEPATIQUES DUES AUX COUMARINES
La cmbinaison MELILOT,ANANAS,le TONKA(DIPTERYX ODORATA) induisent des risques hemorragiques et ACCROIT l’action de l’ASPIRINE et de la WARFARINE

MENTHE: MENTHA PIPERATA

Allergisante
Son huiles essentielle est contre –indiquée dans :
Grossesse car Emenagogue
Lithiase Biliaire
Hernie Hiatale,car relache le spincter oesophagien et favorise le relux dû à d’autres plantes
Protège contre l’Indométacine
INTERACTION NEGATIVE avec la CIMETIDINE
Interdit chez l’enfanr de moins de 12 ans(spasme de la glotte)

MILLEPERTUIS:YPERICUM PERFORATUM

Bien que cetteplante vedette soit promotionnée  pour ses propriétés anti-dépressives,les nommbreuses interactions médicamenteuses doivent être prècisées et revues(action similaire à
L’IMIPRAM%INE)
La contre -ndication de la GROSSESSE demeure car ABORTIVE et EMENAGOGUE
PHOSENSIBILSATION aux UV d’autant si associée avec la TETRACYCLINE ou le PIROXICAM
POTENTIALISE les IMAO,un fenètre thérapêutique de 2 semaines sans MiLLEPeRTUIs doit  êre faite avant tout acte chirurgical
POTENTIALSE l’EPHEDRA et les SYMPATHOMIMETIQUES
Elle AUGMENTE la TOXICITE des IRSS(type Prozac,Deroxat) après deux ou quatre jours de prise avec :céphalées,confusions,agitation,myalgie,salivation,mouvements musculaires involontaires .Pour remplacer le Millepertius par un IRSS il faut compter plusieurs semaines
Pour éviter ces accidents appeler syndrômeserotinergique
Il s’OPPOSE à la THEOPHILLINE,l’INDAVIR ,,CYCOPSORINE,,DIGOXINE,PHENOBARBITAL ,,ANTI
COAGULANT (WARFARINE),BETA-BLOCANT,DILTAZEM,ANTI-DEPRESSEURS
TRYCICLIQUES,MIDAZOLAM,RESERPINE,NIFEDIPINE
Les ANESTHESIQUES GENERAUX peuvent induire des HYPOTENSIONS avec le Millepertuis
Le MILLEPERTUIS augmente les effetes de l’ALCOOL

MUSCADIER:MYRISTICA FRAGENS

A encadrer médicalement
Contre-indication :dans la GROSSESSE  car  MUTAGENE
Provoque  des reflux oesophagiens
Il interfère sur les  SYMPATHICOMIMETIQUES et medicaments psycoactif tel que les
IMAO qu’il potentialise

MYRRHE:CAMPHORA MYRRHA

Précipite avec l’eau
Contre-indiqué : Grossesse car emenagogue
A large dose provoque une TACHYCARDIE
iINTERDIT dans les processus inflammatoires et fièvre
A une action COMPARABLE à la CYCLOPHOSPHAMIDE

MYRTILLE:VACCINUM MYRTILLUS

Action anti-ulcéreuse gastrique démontrée et s’oppose aux effets néfastes gastriques de :
L’Alccol,Phenylbutazone,Indométacine
Action Anti-Agregat Plaquettaire  donc interactions possibles avec les anti-coagulants type
Warfarine
En local action anti-inflammatoire comparable à la Prednisone

MOUTARDE NOIRE: BRASSICA  NIGRA

Par voie interne ALLERGISANT ET IRRITANT avec gastrite et colopathie(contre-indication)
 IRRITANT cutanéeces actions sont dus aux Isothiocyanates
Interdit  chez l’enfant de moins de 6 ans
Antagoniste des ANTIACIDES
Possibilité de lésions rérnales même par utlisation externe

NOYER:JUGLANS REGIA

MUTAGENE,interdit durant la GROSSESSE

NERPRUN RHAMNUS CATHARTICA

MUTAGENE et FOETOTOXIQUE interdit chez la femme enceitnte,Allaitement,colopathie
Et l’ENFANT
Ces ANTHRAQUINONES commun à ALOES,RHUBARBE,SENNE,BOURDAINE,CASACARA posent les mêmes problèmes de
Cancérogénèse et de potentialisations des medicaments et des plantes anti-arythmiques et glucosides cadriaques,de même potentialise la fuite potassique des THIAZIDIQUES,CORTICOÏDES,REGLISSE

OLIVE

Effet irritant OCULAIRE
Contre-idication:lithiase biliaire

ONAGRE:OENOTHERA BIENNIS

Son action est à rapprocher du BORRAGO OFFICINALIS qui contient de
L’Acide gamma Linoléique
Il est contre-indiqué dans les ETATS MANIAQUES et PSYCHOSE de type SCHIZOPHRENIE,les EPILEPSIES(pentotialise les anti-epileptiques)
Il POTENSIALISE les PHENOTHIZIQUES,CHLROPROMAZINE,FLUPENTHIXOL,
DIPENTHIXOL,CARBAMAZEPINE
FACILITE l’action du TAMOXIFENE
POENTIALISE les ANTI_COAGULANTS,(anti-aggregation plaquettaire)
REDUIT l’action toxique renale de la CYCLOPSORINE

ORTHOSIPHON:ORTHOSIPHON STAMINEUS

Contre-indique dans la Grossesse et l’Allaitement
Il inervient sur l’excrétion urinaire du Potassium et Sodium,Chlore comme le FUROSEMIDE
Mais n’a pas les effets hydriques superposables
Par contre le volume d’urine secrété est comparable entre THIAZIDIQUE et ORTHOSIPHON
HYPOTENSIF à  haute dose et BRADYCARDISANT

ORTIE: URTICA DIOICA

La fleur est:
ALLERGISANTE
EMENAGOGUE et  ABORTIF ,contre-indiqué dans la Grossesse
Ne doit pas être associée avecun anti-hypertenseur,ant-diabétique et diuérétique
La possibilité de désordres électrolytiques natriurique et diurétique avec hypotension dose-dépendante contre-indique l’ortie dans les affections cardiaques et rénales
Il ACCROIT l’action du DICLOFENAC
La RACINE augmente le lien avec la globuline transporteur de TESTOSTERONE,donc abaisse les taux hormonaux et AUGMENTE la 5 alpha Réductase et Prostaglandine  et
Donc a une action sur l’HYPERTROPHIE PROSTATIQUE
Ellle ABAISSE les taux d’OESTRADIOL et OESTRONE

ORANGE AMERE:CITRUS AURETIUS

Photosensibilisant par son huile essentielle
Contre-indiqué dans l’ulcère gastrique,le colopathe et l’enfantAllergie

PAPAYE: CARICA PAPAYER

ALLERGIE,ANAPHYLACTIE
ABORTIF et EMENAGOGUE donc contre-indiqué dans la GROSSESSE
AUGMENTE l’action de la WAFARINE

PASSIFLORE:PASSIFLORA INCARNATA

bd HYPERSENSIBITE décrite
Ces composants cyanogéniques et l’Harmaline(stimulant) la contre-indique dans la grossesse
SEDATIF contre-indiqué dans la déprssion avéréé et conduite  automobile
Se fixe sur les recepteurs GABA aide dans le syndrôme de manque des BENZODIAZEPINES ,potentialise le PENTHOBARBITAL et HEXOBARBITAL
POTENTIALISE les ANI-COAGULANTS (WARFARINE)surtout présent dans la racine
INHIBE l »AMPHETAMINE
Il a été utlisé dans le SEVRAGE de l’HEROÏNE mais les résultats sont meilleurs en associant la PASSSIFLORE et la CLONIDINE

PETASITE :PETASITE OFFICINALIS

HEPATOXIQUE ET CANCEROGENE,presence d’ALCALOÏDES PYRROLIZIDINNIQUES
Contre-indiqué dan la Grossesse  et Allaitement

PIVOINE:PEONIA OFFICINALIS

A encadrer car EMENAGOGUE  donc interdit  dans la grossesse

PIN: PINUS SYVESTRIS

ABORTIF donc interdit dans la grossesse

PLANTAIN:PLANTAGO MAjOR

Augmente la sécrétion des catthares bronchiques
Contre indiqué dans la Grosesse et allaitement
INHIBE l’ACETHYCHOLINE et la CHOLINE

PRIMEVERE / PRIMULA OOFICINALIS

Hypersensibilite de contact

POLYGALA SENEGA

AUGMENTE l’action de l’HEXOBARBITAL
Action supérieure à la CHLORPROMAZINE
INHIBE l’action de l’ALCOOL et du GLUCOSE donc entraine une
HYPOGLYCEMIE
Contre-idication :Ulcère gasrtrique,grossesse,allaitement

PEUPLIER :POPULUS NIGRA

ALLERGISANT
Par la prsence de dérivés salycilés interfère avec les anti-coagulantstype WARFARINE en abaissant le taux de coagulant

POIVRE  PIPER NIGRUM

Allergisant
CHOC ANAPHYLACTIQUE
Contre-indication :GROSSESSE car ABORTIF à forte dose
IL ACCROIT l’absorption de :
PROPANOLOL
PHENYTOÏNE
RIFAMPYCINE
SULFADIZINE
PHENOBARBITAL
VASICINE
SPAREINE
IL DIMINUE L’ACTION de :
BENZODIAZEPINE
AMINOPYRINE
ETHYLMORPHINE
ANTI-COAGULANTS

PIMENT DE CAYENNE :CAPSICUM FRUCTESCENS

Trèe allergisant accroissant la bonchoconstriction donc les crises
D’ASTHME
RUBEFIANT CUTANE
Contre-indication :Ulcère gastrique,gastrite ;colopathie,hernie hiatale
S’OPPOSE à l’action des ANTI-ACIDES GASTRIQUES
                     A l’absorption de la THEOPHILLINE
                     A l’action gastrique de l’A LCOOL  à dose dépendante
  INHIBE le metabolisme de l’ETYLMORPHINE
ACCROIT l’agressivité gastrique de l’ASPIRINE
                   L’absorption de l’HEXABARBITAL,PENTOBARBITAL
Son extrait à 1000 microgramme diminue les douleurs post-opératoires pendant trois jours
(essai de ESKE AASVANG ,Quotidien du medecin de19 octobre 2007).cette notion antalgique du piment  est relaté par CLIFFORD WOOLF et STORY LANDIS dans le Courrier Internationnal n° 890 du 22 au 28 novembre 2007

PISSENLIT TARAXACUM DENS LEONIS

L’APIOL est ABORTIF donc contre-indiqué dans la Grossesse et Allaitement mais aussi
Dans les NEPHROPATHIES et MALADIES CARDIAQUES
Contre-indication :grossesse,gastrite,colopathie,lithiase biliaire,cirrhose et hepatite
Allergie par HYPERSENSIBILTE,allergie croisée avec Camomille,Arnica,Alchemille,Aséracées
REDUIT l’action des QUINOLONES et CIPROFLOXACINE
INIHNIBE de façon notable l’aggregation plaquettaire
ACCROIT l’action du LITHIUM et augmente la scrétion  urinaires des médicaments anti-rhumatismaux et agit sur le calcul urinaire

PRELE:EQUISETUM ARVENSE

ACCROIT l’excrétion du potassium donc contre-indication de principe dans les maladies cardaques et rénales et NE doit PAS être associé avec la DIGITALLINE ou autrs composants
Glucosides cardiotoniques
De principe du fait de  sa  richesse en SILICIUM,ne doit pas être donné à l’enfant
INTERVIENT NEGATIVEMENT sur le métabolisme de la THIAMINE

LA PETITE PERVENCHE VINCA MINOR

Vasodilatateur cerebral et hypotenseur,le tropisme coronarien de son Alcaloïde,la VINCAMINE  et d’un FLAVONOÏDE implique une surveillance du rythme cardiaque et
Les risques d’association avec les médicaments à action coronarienne pouvant entrainer la torsade de pointe ,urgence médicale
Les contre-indications des associations de la Petite pervenche avec les médicaments doivent
Etre formalisées:

  1. médicaments donnant des torsades de pointes :
  2. Amiodarone,Dysopyramide,Quinidinique,Sotalol
  3. mais aussi les médicaments hypokalièmiants type corticoïdes,anti-fungique,laxatifs, diurétiques
  4. et également Bépridil,Sultopride,Pentamidine
    Contre-indications de principe :constipation et hypotension artérielle
    1. QUEUE de CERISE:PRUNUS SEROTINA

      Son utilisation prolongée est à éviter du fait de la présence de composants
      Cyanogéniques  et qui impose sa contre-indication durant la grossesse car
      Tératogène

      QUINQUINA:Cinchona spp

      Il est allergisant
      Contre-indique dans la grossesse :effet ocytoxique,foetoxique,terratogène
                                Durant l’allaitement
                                Colopathies,Ulcères gastro-duodénaux
      Son usage prolongée entraine le CINCHORISME pouvant associer :céphalées,troubles visuels,nausées,dysphagies,diarrhées,voire troubles neurologiques de type délérium
      RADIS NOIR :RAPHANUS NIGER
      Contre-indication :lithiase bilaire

      RAIFORT :COCHLEARIA ARMORICA

      bd Il est interdit chez l’enfant de moins de 4 ans car risques majeurs gastro-intestinaux
      Les contre-indications demeurent :
      La Grossesse
      Ulcère gastrique et reflux oesophagien,entéropathies
      Nephropathies
      Reactions Antagonistes :
      Vis à vis des Anti-acides gastriques
                      Des hormones thyroïdiennes  ou de touts produits à action thyroïdienne
      Par la présence d’ISOTHIOCYANATES

      RAISIN :jus de Raisin

      Particulièrement récurrent du fait de préconisation de cure dite uvéale
      On observe :
      Photosensibilisation lors de cure en Solarium

      Interactions POSITIVES avec :
      Nefidine ou autres antagonistes calciques type Amlopidine,Verapamil,Nitrendipine
      TERFENADINE avec des arythmies parfois fatales
      Coumarine(augmente le temps de saignement)Benzodiazepine(midiozalam,triazolam)
      Anti-Cholestérol type Simvastatine et équivalents
      Saquinavir

      Quinidine ,Oestradiol,ethinyloestradiol,Cyclosporine

      INHIBITIONS :
      De la CAFEINE,CLARITHROMYCINE,FEXOPENADINE
      Enfin du raisin à la vigne il n’y a qu’un pas,on a isolé un polyphénol,le RESVERATROL
      Qui aurait un effet contre le diabète de type é(Sun et coll ;Oct/2007Shangaï)et le cancer de la prostate
      (  A Lamartiniere/AOUT 2007/USA)

      REINE DES PRES:SPIREA ULMARIA

      Hypersensibilité  allergique due aux Salicylés
      Augmente l’action de la Warfarine,a une action HEPARINE-LIKE

      REGLISSE: GLYCYRRHYZA GLABRA
      Son action hypokalièmante impose sa contre-indication dans
      L’insuffisance rénale
      L’Hypertension Artérielle
      Les maladies cardiaques à taux de Potassium bas prédisposant à l’Arythmie sous
      Réglisse.
      L’hypertension artérielle et œdème avec hypokalièmie sont surtout nets chez l’alcoolique
      Abusant de boissons à base de réglisse,surtout dans les phases de désintoxications
      Contre-indiqué
                         durant la Grossesse car emménagogue mais surtout par ses effets Stéroîdiens et Oestrogéniques
                                Dans le DIABETE INSULINO-DEPENDANT , sujet à l’hypokalièmie
                                CIRRHOSE et Hepatites,Lithiase Biliaire
      Il abaisse la LIBIDO
      Il accroit les sécrétions bronchiques
      INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES
      L’hypokalièmie provoquée par le réglisse induit la toxicité des GLYCOSIDES CARDIAQUES mais aussi des CORTICOÏDES,potentialisant les effets de l’Hydrocortisone.
      Il réduit le métabolisme de la Prednisolone et minimise son action immunosupressive
      Il réduit la sécrétion de la testostérone et inhibe l’action du 17Beta Oestradiol
      Il s’oppose à l’action de l’aspirine(donc effet protecteur)plus efficace que la Cimétidine,de
      Même protège la muqueuse gastrique contre l’alcool et l’ibuprofène
      En cas de prise d’oetro-progestatif,risque accru d’hypertension artérielle et hypokaliémie
      Il accroit la biodisponobilité des nitrofaradoïnes
      Il accroit la déperdition potassique avec les diurétiques Thiazidiques et Furosémide,par contre
      S’oppose à la Spironolactone
      Il augmente l’effet des IMAO
      L’insuline agit en synergie avec la réglisse en causant hypokalièmie et hyponatrémie

      ROMARIN: Rosmarinus officinalis

      Il provoque des reactions d’hypersensibilité et particulièrement netts en cas de bains au Romarin s’il existe des plaies et des lésions cutanées avec possibilité de troubles hypertensifs et cardiaque
      Contre-indication :Grossesse car Abortif
                                     Allaitement
      Le romarin a une action anti-acéthylcholine et histamine
      Il s’oppose à la toxicité gastrique de l’Indométacine et Reserpine
      Il inhibe l’action de l’Insuline et des Oestrogènes
      Il accroit l’accumulation des chimiothérapies type DOXORUBICINE,VINBLASTINE

      RUE:Ruta GRAVEOLENS

      Son huile esssentielle est devenue par décret d’aout 2007 un monopole pharmaceutique,alongeant  la liste de 5 huiles essentielles(voir législation spécifique)
      Bien que classiquement panacée universelle la Rue demeure une plante à encadrer et
      A surveiller car toxique rénale et foetotoxique,eménagogue et abortive donc contre-indiquée
      Pendant la grossesse
      Outre sa toxicité rénale elle est photosensibilisante aux ultra-violets et potentialise l’action de la Warfarine.

      RHUBARBE de CHINE,Rheum oficinalis

      Elle pose le même problème de cancérogènèses gastrocoliques communes à toutes plantes contenant des Anthraquinones
      Les contre-indications demeurent surperposables :
      Grossesse car stimulant,mutagène,génotoxique et bien sûr contre contre indiquée dans l’allaitement
      Elle demeure interdite chez les enfants de moins de 12 ans
      Vus les problèmes coliques ,elle est contre-indiquée dans la colite,inflammations digestiges et ne doit jamais être utlisée pls de 8 à 10 jours,et également lors de crises hémorroïdaires
      Son impact sur les fuites potassiques elle accroit l’action des glucosides cardiaques type Adonis,Muguet,Scille,Hellebore,Strophantus,Digitale
      Mais aussi ces fuites potassiques sont aggravées par les :
      Phénothiaziques
      Corticoîdes
      Réglisse
      Les Antihypertenseurs type Captopril
      La Rhubarbe réduit l’absorption intestinale des médicaments

      TABAC:Nicotania tabacum

      Les effets nocifs du tabac NICOTINE et dérivés issus de la pyrrolyse sont connus
      Qu’ils soient vasculaires,pulmonaires(actif ou passif,se référer aux nouvelles lois de régulation de l’usage du tabac dans les lieux publics depuis janvier 2008)grossesse et allaitement,l’augmentation des risques vasculaires conjugués avec tabac et contraception.Si
      Toutes ces notions sont claires par contre l’interaction du tabac et médicaments est sous-estimée :

      1. abaisse les taux plasmatiques de la Cimetidine,Ranitidine,acetaminophèe,Vitamine B12
      2. Augmente l’élimination des Benzodiazepines,Héparine,Anti-dépresseurs tricycliques,Caféine,Dérivés des Barbituriques,vtamine C
      3. augmente le métabolisme de la phénylbutazone,Quinine,Oestradiol,Flécaïne,Halopéridol,Zolpidem,Phenothiazine type Chlopromazine,Fluphenazine,Théophilline
      4. Diminue l’action du Furosémide,Insuline,dextroproxyphéne,BetaBlocant
      5. augmente l’effet de la Glutéthidine,Adénosine

      THYM:Thymus vulgaris

      Le thymol est epileptogène
      Il est contre-indiqué dans la grossesse car emménagogue
      Allergisant
      A une action Anti-Inflammatoire comparable à lAspirine,l’Indométacine et la Phénylbutazone

      THE :Camelia Sinensis

      Les études sur le thé sont considérables(voir l’item ) ,sa grande consommation et son statut médicinal ont fait apparaître de logiques interactions et contre-indications nettes :
      Néphropathies
      Ulcus Duodénal
      Maladies cardiaques car combinaison de la Théophilline et Caféine
      Dépression et Anxiété :le thé fermenté en usage prolongé a les mêmes effets de type caféisme
      Grossesse :avec ses actions fœtales type prématurité,petit poids
      Allaitement
      Jeune enfant avec des risques d’anémie microcytaire car le thé inhibe l’aborption du fer
      Pharmacologiquement ,il réduit l’action de la Warfarine(feuille de thé vert peut contenir 50% de plus de Vit.K que le thé noir
      Il accroit la thermogènèse si il est associé avec l’éphédrine,la caféine et la théophylline
      Associé avec les IMAO ,il existe un risque hypertensif
      Le THE inhibe les effets de :
      L’Adénosine
      La clozapine
      Benzodiazepine
      Barbiturique
      Triazolem
      Zopiclone
      Clonazepam
      Lithium
      Augmente l’action de la Phenylpropanolamine,Aspirine,fluvoxamine,Quinolone,Enoxor,pipram,Noroxine,Ciflox,
      Contraceptions orales,Cimetidine,Verapamil,Disulfiram,Fluconazole,Methoxsalem et Phénitoîne (action accrue par la cafeine)
      Accroit le métabolisme hépatique de l’Alcol et l’action de l’Adriamycine
      Le the protège l’estomac contre l’Aspirine,Indométacine,Ethanol,Réserpine
      Le the réduit l’absorption des médicaments alcalins,les anti-dépresseurs,la phenothazine
      Le the se combine et s’oppose à l’action de la Chlorpromazine
      La Phenacétine  accroit l’action de la caféine
      Avec les IMAO accroit les poussées hypertensives
      Associé à la théophylline et l’éphédrine il augmente la thermogènèse,perte de poids,agitations,trémulations,insomnie

      TREFLE ROUGE :Trifolium Pratense

      Les Isoflavones à action oestrogénique ou les interactions  oestrogéniques résument
      A eux seuls ses contre-indications :grossesse et enfant
      Donné pendant la grossesse il provoque des petits poids néonataux,des difficultés  à l’accouchement
      La présence de génistéine explique son impact hormonal néfaste pendant la puberté et il
      Est prouvé que les isoflavones interviennent dans le phénomène d’immaturité du tractus reproductif
      Le Trêfle potentialise la Warfarine

      TUSSILAGE :Tussilago Farfara

      Les Alcaloïdes Pyrrolizidiniques hépatotoxiques provoquent des maladies neo-natales mortelles par occlusion des veines hépatiques  et conditionnent ses contre-indications dans la
      Grossesse et l’allaitement
       Son utilisation ne doit pas excéder  4 à 6 semaines  par an et bien sûr est interdite en cas de problèmes hépatiques
      Il provoquerait un excédent des sécrétions cellulaires membranaires respiratoires
      Le Tussilage demande donc un encadrement stricte à revoir

      SAULE : salix Alba

      Allergisant par ses dérivés salicylés
      Augmente l’action des SALICYLES et des ANTI-INFLAMATOIRES
      Il accroit le risque hemmorragique avec la Warfarine,car abaisse l’aggrégation plaquettaire
      Hypersensibilité à l’aspirine chez l’enfant :syndrome de REYE
      Les Tannins,Flavanoïdes,Salicine augmentent l’action du Saule

      SANTAL :Santalum Album

      Dont l’huile essentielle est du monopole pharmaceutique mais qui pose  problème de sa cancérogénèse
      Contre-indiqué dans la grossesse et les néphropathies

      SASSAFRAS:Sassafras Officinalis

      Son huile essentielle est du monopole pharmaceutique de plus le SAFROL est carcinogéne hépatique et bien sûr contre-indiqué chez la femme enceinte
      Pour memoire,il accroit l’action de l’hexobarbital

      SAUGE : Salvia Officinalis

      Son Huile essentielle est du monopole pharmaceutique
      La thuyone est epileptogène ,donc contre-indiqué chez la femme enceinte(abortif et eménagogue) et l’enfant
      Il ne faut jamais oublier ses actions hypoglycémiantes et oestrogéniques justifiant son encadrement dans le domaine hormonal oû peuvent apparaître des interactions sur les recepteurs oestrogéniques.Ne pas oublier  l’action tonique de la Sauge souvent notée dans
      Les reactions secondaires des traitements hormonaux substitutifs phytothérapiques.

      SENEGA :Polygala Senega

      Il est emménagogue et stimulant donc contre-indiqué dans la grossesse
      Les contre-indications de principe sont :
      Jeune enfant
      Etats fébriles
      Etats inflammatoires intestinaux et ulcère gastrique
      Les contre-indications sont dues aux saponines puissants stimulants des fibres
      Musculaires lisses(bronches et tube digestif) mais aussi à la présence de dérivés
      Salicyliques.

      SCILLE :SCILLA maratima ou Urgenea

      D’usage cardiaque démodé,il a une toxicité proche de celle de dIGITALE

      SOLIDAGE,Solidago virga aurea,verge d’or
      Contre-indication de principe :Insuffisance renale et cardiaque car les risques d’oedèmes
      Ne sont pas négligeables.Il a une action comparable diurétique à celle du Furosémide.Il est
      Efficace dans  l’inflammation urinaire ,il est indiqué dans les vessies intolérantes avec pollakiurie mais aussi comme spamolytique dans la lithiase rénale.

      SENNE :Cassia Spec

      Il pose le problème commun de cancerogénèse des plantes à ANTHRAQUINONE
      Il aggrave les néphropathies dues aux Analgésiques
      Diminue l’absorption digestive des médicaments
      Hypokalièmant accroit la toxicité des Glycosides Cardiaques :Adonis,Muguet,Scille,Strophantus,Digitale,Hellebore,Thiazidique diurétique,
      Corticoïdes,Réglisse
      Contre-indications :
      GROSSESSE :mutagène et foetotoxique
      Gastrite,colopathie,crises hémorroîdaires
      Interdit à l’enfant de moins de 12 ans

      ULMAIRE :Spirea Ulmaria

      Contre-indiqué dans la grossesse et allaitement
      Provoque une Hypersensibilité aux Salicylés
      INHIBITION ANTI_PLAQUETTAIRE,ACTION HEPARINE-LIKE
      Action anti-nflammatoire comparable à l’Indométacine
      Pentotialise les agents myorelaxants ou narcotiques
      Anti-Carcinogénique établi au niveau du col utérin  et vagin et tout particulièrement
      Dans les lésions dysplasiques cervicales.

      VARECH : Fucus Vesiculosus

      La présence des composés IODES et de son Accumulation sont imprivisibles
      Il ne doit donc pas être associé avec un traitement thyroïdien et sa contre-indication de principe sera donc Hyper/Hypothyroïdie,Thyroïdite  et exclus la Grossesse et l’allaitement
      Il potentialise le Lithium
      Il a une action Anti-Coagulante

      VALERIANE:Valeriana officinalis

      bd Un principe de base :les préparations alcooliques de valériane ne doivent pas être données aux enfants de moins de 12 ans
      Une préparation de mois de deux heures ne peut pas être prise en cas de conduite automobile
      Comparée à son huile essentielle,le composé alcoolique est nettement plus toxique avec des risques de convulsions,ataxie,myoclonie
      Les Valérianates sont cytotoxiques in vitro et a une action hepatoxique
      La Valeriane a les mêmes recepteurs que les Benzodiazepines,les GABA,les Barbituriques.Elle a une action dose dépendante.
      Elle accroit l’action du Pentobarbital,l’Oxazepam,les ALPHA-Blocant,Anesthesiques,Anti-Depresseurs Tricycliques,Anti-Emetique,BETA-Blocant,Anti_Epileptiques,Hypnotique
      Permet le sevrage des Benzodiazepine
      Mais après un sevrage d’usage prolongée de Valériane des complications cardiaques et délérium ont été decrits

      YOHIMBINE :Paunystalia Yohimbine

      Interactions avec les Anti-Hypertenseurs Centraux(antagoniste de la clonidine),Anti-Depresseurs Tricycliques(risque d’hypertension arterielle),augmente l’action de la Phenothiazine
      En surdosage,il provoque troubles nerveux,insomnie,tachycardie,diarrhée,hypotension
      Bien sûr,la grossesse est contre-indiquée car tératogène
      D’autres contre-indications doivent être connues :
      Schizophrénie,dépression avec accès maniaqe,anxiété
      Hypertension artérielle,Angor,maladies Cardiaques,Hepatopathies,nephropathies,Prostatisme
      Il peut provoquer des allergies par hypersensibilité avec dermite,glomérulonéphrite,syndrome lupique
      Il augmente la tension artérielle si associé avec les Anti-Dépresseurs Tricycliques,Barbiturique,Reserpine,,Atropine
      Il est antagoniste de l’Alprazolam et Naloxone
      Les BETA-Blocant agissnt contre la Yohimbine
      La Yohimbine accroit l’effet de l’Ephedrine,Amphetamine,Cocaïne

Acceuil